Jeux vidéo

Mass Effect Andromeda, vers l’infinie et…patatra

Écrit par OZSMOZ

Au cas où vous ne seriez pas encore au courant, Mass Effect c’est un peu ma vie. J’ai joué à beaucoup de jeu avant, et après la trilogie Mass Effect et pourtant c’est le pilier et ma référence en matière de jeu. Mass Effect est pour moi le saint Graal, ce que chaque jeu devrait tendre à être. Ce n’est pas une simple trilogie c’est… C’est la magnificence faite jeu. Une aventure incroyable, des personnages magnifiques, une psychologie parfaite… Et shepard, bordel, Shepard! Mass Effect, c’est le jeu que j’ai fait 17 fois, c’est mes tatouages sur mes jambes, c’est... C’est mon jeu. Je pourrais lui écrire des lettres d’amour chaque jour.

Quand j’ai appris que Bioware allait sortir un nouveau jeu Mass Effect j’étais d’abord très heureuse. J’avais tellement envie d’embarquer dans une nouvelle aventure. Et puis j’ai réfléchi 5mn et me suis dit que bon, sans Shepard, Garrus, Thane, Wrex, Grunt, Liara, Thali, Mordin, Kaydan, Samara, … ça ne serait pas la même chose, alors je me suis mise à douter… Et la sortie de Dragon Age Inquisition m’a fait l’effet d’une douche froide! C’est ça la nouvelle direction de Bioware? Alors non … Je me suis dit que finalement, vu la tournure des choses, je ne voulais pas d’un nouvel opus Mass Effect. Plus je voyais des nouvelles plus je disais que ça aller être la pire déception  de ma vie.

J’ai évité soigneusement les trailers, les vidéos de gameplay, les nouvelles un peu trop importantes, j’ai fermé les yeux sur un peu tout ce qui traînait sur Mass Effect, n’attendant que la date de sortie pendant les E3! Et finalement, elle est tombée. Fin décembre 2016. (comme vous le savez, Mass Effect fut reporté à mars 2017!) J’ai attendu, et puis finalement, j’ai eu l’occasion d’avoir les 10h de early acess.

Et c’est ici que commencera certainement l’un des plus longs articles de mon blog. L’article sur Mass Effect Andromeda. Pour commencer, parlons de la création de personnages. Dans un RPG où on peut incarner son propre personnage, je trouve important de pouvoir créer un personnage comme je le souhaite, et ici, ce fut laborieux. Pour vous dire, je préfère la création de personnages des premiers Mass Effect. J’ai eu le choix entre plusieurs visages prédéfinis et ensuite j’ai pu faire quelques modifications (les basiques: couleurs de la peau, cheveux, couleurs des yeux ..) J’ai réussi à plus ou moins créer un personnage qui me convenait. (Qui ressemble énormément à un sims de 18 ans.) J’ai trouvé que pour les hommes c’était encore plus laborieux, mais peut-être parce que je n’ai pas l’habitude de créer des personnages masculins (mon conjoint s’en est très bien sortie.)

Le jeu nous balance dans l’aventure sans crier gare et… C’est sans crier gare que les premiers défauts du jeu nous sautent au visage. Typique des Mass Effect me direz-vous, certes! Je suis même la première à le dire mais… Ce sont des défauts connu de Bioware et pourtant toujours présent, alors que Mass Effect 3 est sortie en 2012. L’animation faciale est un désastre et mon personnage a constamment les yeux écarquillés ça lui donne un air bête et surpris. Je me suis habituée après 10 heures de jeu, mais quand mon conjoint l’a vu il a éclaté de rire et ça m’a ramené à la triste réalité. Aujourd’hui, avec le patch sorti il y a plusieurs semaines ce défaut est corrigé. Mais pour toute les personnes qui ont joué, comme moi, avant le patch ça reste un sacré défaut.

Je ne suis pas du genre à cracher dans la soupe et je sais très bien que chaque jeu peut avoir quelques bugs, mais là, c’est le bordel. Combien de fois j’ai dû rebooter le jeu ou appuyer sur toutes les touches de mon clavier pour me décoincer des textures ou encore pour essayer de retomber, car j’étais coincée en plein saut dans les airs. Mon conjoint à du relancer car après être mort, le jeu ne recharger pas. J’ai dû passer 5 longues minutes à sauter, courir, contourner un personnage pour trouver LE bon angle pour activer une conversation.

Alors, quelques bugs graphiques comme il y a pu avoir dans beaucoup de jeu OK, des gros bugs comme ça qui me font arrêter une partie non. J’ai bien compris que le jeu était sorti trop tôt. Fin d’année fiscale oblige. Mais, je trouve ça assez inadmissible. Les bugs de Dragon Age 2 me faisaient rire, car n’entachait en rien mon immersion dans le jeu. Que les murs deviennent rose/bleu et orange quelques fois ça passe encore. Mais là, être obliger de quitter le jeu, de reprendre, de tout relancer, c’est fatigant. Encore une fois, le patch sorti a arrangé ces quelques soucis, mais j’ai quand même fait les 3/4 du jeu avec ce genre de bugs. D’ailleurs, si vous avez joué sur console, je serais curieuse de savoir si vous en avez eu.

Mass Effect Andromeda n’est pas un mauvais jeu, mais je ne trouve pas que ce soit un bon Mass Effect. Le personnage principal est attachant, quant à ses compagnons ils le sont aussi. Même si, comme dans chaque jeu Bioware ont a ses préférés. (Personnellement, j’ai beaucoup apprécié Drake, Vétra & Jaal. J’ai bien aimé Peebee & Liam, mais incontestablement, j’ai du mal avec les humaines dans Mass Effect puisque Cora ne m’a pas trop intéressée, à l’instar de Ashley (dit Ashley la raciste) et Miranda (dit Tac (oui Jacob & Miranda se prénomme Tic & Tac chez moi) S’il y a quelque chose que Bioware a bien réussie dans ce jeu, c’est les missions de loyauté des compagnons.  La plupart se déroulent sur plusieurs missions qui apparaissent au fil du temps et de notre avancée dans le jeu. Elles permettent d’en savoir un peu plus sur le passé des personnages et de créer un lien un peu plus profond.

Si les missions de loyauté sont très bien faites, les autres par contre… Comme beaucoup l’appréhendez, Mass Effect souffre du syndrome de la mission Fedex. Nous avions la même chose dans Inquisition. Dès que j’ai posé le pas sur une planète, des dizaines de quêtes sont arrivées dans mon journal. Au bout d’un certain temps, j’ouvrais la map, prenait la quête la plus proche et j’y allais. Je ne savais même plus ce que je faisais et pourquoi.. C’était bête et méchant! Et je trouve ça dommage, car certaines quêtes sont vraiment très intéressantes, mais noyées sous la masse de « vas chercher, vas tuer… » Beaucoup trop de quêtes secondaires inutiles.

Pour ce qui est du scénario, on a là quelque chose de très classique certes, mais appréciable.  L’univers Mass Effect est très bien représenté et c’est un plaisir de s’y retrouver à nouveau. Même si la quête principale est noyée sous une tonne de quête secondaire, le rythme est bien menée. Se retrouver à des centaines d’années des premiers Mass Effect marque une net coupure entre les deux jeux. J’étais très heureuse de retrouver les Krogans, les Asaris, les Turiens et les Galariens. (surtout avec de si beaux graphismes j’ai pu apprécié encore plus les designs).  La quête principale ainsi que les missions prioritaires sont les plus intéressantes, celle qui vont apportées du grain à moudre à l’histoire et la faire avancer. Les nouveaux « méchants » de cette galaxie ont un peu moins de prestance que les moissonneurs (en même temps, c’était dure de faire mieux qu’eux.) mais tout l’épais mystère qui les entourent a réussie à me tenir en haleine de nombreuses heures. 

En somme, l’histoire est vraiment très sympa. chaque personnages à quelques choses à y apporter, de plus tout ce côté politique avec les arches ainsi que leurs évolutions est plutôt rondement menée. J’ai pu constater une réelle évolution durant mon aventure. (au niveau des dialogues, des planètes, des avis des personnages secondaires.)  Le fait de découvrir de nouvelles planètes ainsi que de voir leur évolution après notre passage est vraiment très sympa, mais le soucis c’est qu’au bout de deux planètes j’ai eu l’impression de faire toujours la même chose: Arriver, récupéré les innombrables quêtes secondaires, chercher des choses, faire les quêtes, visiter les caveaux magiques secrets et repartir. Et ça pendant des heures, oubliant ma quête principale. Le redondance des actions et ce qui donne ce côté lisse et fade à l’histoire de Mass Effect et c’est ce qui me rends aussi perplexe aujourd’hui. J’ai adoré pleins de personnages, les planètes, le gameplay, le craft, le tempest, … Mais, j’ai eu l’impression de faire la même chose tout le temps en oubliant mon but principal. 

Au niveau des graphismes, j’ai vraiment trouvé le jeu magnifique. La découverte des différents environnements, des nouveaux monstres, des habitations, des nouveaux vaisseaux.. Bref j’étais ravi d’évoluer dans ce nouvel environnement magnifique. Les différentes planètes qu’on visite ont toutes une identité et une histoire. 

Pour ce qui est du gameplay, ça ressemble beaucoup au gameplay du multi du 3 en ajoutant la modification des armes du 1. C’est très nerveux, plutôt bien pensé. Même si je regrette pas mal le faite de ne pouvoir utiliser que quelques pouvoirs à la fois et de devoir changer de profil constamment. Mais dans l’ensemble le gameplay est vraiment agréable et la prise en main et facile. De plus la possibilité de créer un nombre incalculables d’armes et d’amure en tout genre est vraiment génial. Personnellement, je me suis contentée de créer une armure N7 à fond et de monté des anciennes armes N7 (le Valkiry et le veuve noir mes armes chouchoute des premiers Mass Effect) Le jeu offre un choix presque sans fin d’armes, d’armures, de modifications… Pour ça, je lui donne un bon point bonus. 

Je n’ai pas encore parlé du nomad (le véhicule du jeu.) moi qui suis très nulle en conduite et qui avais haïe le Mako du premier opus et bien… Et bien j’ai adoré le nomad. J’ai pris beaucoup de plaisir à dévaler les pentes sablonneuses des planète arides ou à grimper les flancs de montagne. Le véhicule se conduit facilement, il est très utile et en plus, on peut le customiser. (donc mon Nomad est au couleurs du N7, noir et rouge.) Encore un bon point pour toi Andromeda.

Ça fait beaucoup de choses positive et pourtant… Pourtant je ne suis pas satisfaite de ce mass effect que je trouve beaucoup trop lisse. J’aurais préféré un jeu couloir et vivre une épopée magique, que cet espèce de monde ouvert remplis de quête secondaires vides de sens. Je me suis retrouvée noyé sous d’innombrables choses à faire sans savoir vraiment trop pourquoi. J’allais de quête en quête parfois sans me rappeler qui me l’avais donné et pourquoi j’y allais.

Andromeda a ses qualités, comme je le disais, les graphismes, le gameplay, les quêtes de loyauté, les personnages qui entourent le héros, le scénario qui offres de belles surprises, les nouveaux environnements. Mais je suis chiffonnée. D’ailleurs, je dois avouer que je ne l’ai même pas fini. Je suis à la fin, il ne me reste que la dernière suite de quête principale à faire, mais je n’arrive pas à m’y remettre. L’histoire est beaucoup trop dilué dans pleins de choses inutile qui gâche un peu la folle aventure que j’aurais pu vivre si le jeu ne s’était pas dispersé autant. Au fil des heures, il m’a perdu. 

Je ne sais pas si je suis très objective, Mass Effect étant mon jeu de l’amour,  mais j’essaye de l’être. Il y a beaucoup de qualité indéniable dans ce jeu, des petits clins d’œil, les krogans, les krogans, les kro… (OK j’arrête), mais… certains défauts sont tellement énormes qu’ils m’ont beaucoup gâché le plaisir.

Pour finir, je dirais que oui, Mass Effect est un bon jeu, comme peut l’être Dragon Age Inquisition, mais qu’il est loin d’être un bon jeu Bioware et encore plus loin d’être un bon jeu Mass Effect. Il est agréable et on y passe de bons moments, mais je pense que la rejouabilité est limitée. Je n’ai pas fait de multi, donc je n’en parlerais pas.

De plus, je déplore cette nouvelle direction qu’à prit EA et Bioware. Leurs nouveaux jeux perdent de l’immersion, du narratif pour se modeler aux jeux fades et sans saveur que peuvent être certains grands AAA. J’avais déjà déploré ça dans Inquisition, ça se confirme pour Andromeda. J’espère quand même qu’ils relèveront la tête et que leurs jeux reprendront un peu saveur et surtout qu’ils s’éloigneront de la mode « Assassin’s creed & co’ « .

En tout cas, j‘étais quand même heureuse de retrouver Mass Effect et son univers que j’affectionne. D’avoir découvert une nouvelle aventure, musique, race, méchant, et pleins de nouveaux personnages. J’espère que vous tenterez l’aventure et si c’est déjà fait, je serais heureuse de pouvoir en discuter avec vous. Même si mon bilan est plutôt mitigée, je ne peux m’empêcher de penser avec affection à Andromeda en me disant que bon quand même, c’était sympa. Une page se tourne pour Mass Effect et que je sais que je ne retrouverais jamais cette sensation de puissance, de liberté, que j’avais ressentis lors de mes parties sur la première trilogie. Je refais d’ailleurs peut-être même une seconde run en essayant de ne faire que la quête principale, peut-être aurais-je alors le jeu que j’attendais. Car Andromeda a l’allure d’un très bon jus de citron bien frais mais… le gout d’eau tiède légèrement sucré.

On se retrouve bientôt pour parler de plein de jeux que j’ai faits: Tyranny, Persona 4, ShardowRun Returns, Persona 5 (qui arrive bientôt chez moi <3)… Je n’ai pas chaumé. Même si mon blog est au ralenti, j’ai trouvé du temps pour jouer ses dernières semaines. Profitez bien de ce mois de mai gruyère.

À propos de moi !

OZSMOZ

Joueuse PC, sérievore, Marvel addict, et fan incontestable de Mass Effect, Bob's Burger & Z Nation. Promis je n'essayerais pas de vous pousser vers la sainte lumière du PC. Souvent je fais des blagues nulles, mais j'assume.

Laisser un commentaire