Jeux vidéo Top Five Games Addict

TFGA n°23 : C’est femmes qui bottent des culs!

Écrit par OZSMOZ

tfga_banniere

On me laisse beaucoup trop de choix pour ce TFGA. Mes meilleurs jeux, meilleurs personnages, meilleurs musiques, meilleurs moments, pires jeux, … Beaucoup trop d’idées. Ca me donne du fil à retordre.  Mais finalement j’ai cherché… Longtemps cherché et fini  part trouver quel sujet j’avais envie d’aborder. L’image de la femme dans les jeux vidéo. J’ai envie de parler de ses femmes fortes, indépendantes, intelligentes qui ne sont pas traité comme des objets dans les jeux. Parce que oui, ça m’arrive de me taper le front quand je vois l’image que renvoie  certains jeux aux jeunes d’aujourd’hui. J’aurai tout aussi bien pu faire un TOP 5 sur les plus belles aberrations que j’ai entendu tout au long de ma vie de joueuse. Parce que si aujourd’hui j’ai mon cercle d’amis très restreins, mon copain, et quelques personnes avec qui jouer, ça n’a pas toujours été le cas. Au travers de mon boulot, j’essaye également jours après jours de démontrer aux jeunes que oui, les femmes, ça jouent, et des fois ça vous fous des branlées à vos jeux préférés. Ce n’est pas toujours simple, mais je reconnais une chose (peut être parce que je suis plus vieille. Mais j’espère que non.) l’image de la gameuse et l’image de la femme dans le jeux vidéo évolue et ça c’est une très bonne chose. 

wallpaper_dragon_age_2_hawke_and_isabelawallhaven-172760

MORRIGAN & ISABELA, DRAGON AGE

Si vous avez joué au Dragon Age vous allez me penser folle. Oui effectivement, ce sont les deux personnages les plus sexualisées du jeu et pourtant… Elles le savent. Ce sont des « stéréotypes pour hommes hétérosexuels« , elles sont au courant et elles en jouent. Pour moi ça représente une sacrés avancé. Ok elles sont à moitié nue, elles jouent de leurs charmes, mais justement, elles en ont conscience. Isabela rigole même de ça pendant la moitié du jeu. Quant à Morrigan, vous pouvez lorgner sur son décolleté autant que vous voulez ça ne l’empêche pas de vous renvoyez bouler toutes les 5 minutes.  J’aime ces deux femmes au caractères bien trempé, indépendantes qui savent qui elles sont et ce qu’elle valent.

4b7ef35a97c398d37ecb99021bdd9c72

JODIE HOLMES, BEYOND TWO SOULS

On pense ce qu’on veut de ce jeu. (d’ailleurs je suis en train d’écrire un article dessus) mais Jodie, Holmes est l’exemple typique de ce que j’aime voir dans le jeu vidéo. Une femme. Pas un objet, pas un fantasme. Juste une personne. C’est peut-être dû à Ellen Page que j’adore. Qui a se côté nonchalant et enfantin je trouve. Pour moi que Jodie soit une femme où un homme ne change rien à l’histoire et c’est ça qui est beau.  On la vois enfant, avec les cheveux court, les cheveux long, en jean, en robe,… Et a aucun moment je ne me suis sentie gênée ou intrusive. Je m’explique. Dans certains jeux, on abuse de gros plans sur des seins, des fesses, ou des moments intime, ce qui des fois me donne l’impression d’être là où je devrais pas être. Si mon personnage se déshabille pour aller prendre sa douche, je m’en fous, je suis là pour jouer. Si je veux voir des culs je mate un pornJeux vidéo, arrête de me prendre pour une imbécile, moi et tout les autres joueurs/euses. Alors merci Beyond two souls pour ça.

bayonetta

BAYONETTA

Quoi? Comment? Encore une femme très sexualisée dans ce top? Pourquoi? Pour les mêmes raisons que j’ai cité précédemment. Bayonetta est formidable. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise de plus? Bayonetta est caricaturée à outrance. Elle a des mensurations complètement impossible, elle a une badassitude et une confiance en elle de l’extrême. Bayonetta est géniale. Elle s’en fous de ce que vous pensez d’elle de toute façon. Et si je me souviens bien, son univers est particulièrement féminin? (désolée j’y ai joué il y a très longtemps.) Croyez moi quand je vous dis que Bayonetta est cool!

rise-of-the-tomb-raider

LARA CROFT, TOMB RAIDER

Je ne pouvais pas faire un top sans parler de Lara. Notre petite Lara qui a bien évoluée ces dernières années. Passant de seins carré à une poitrine qui aurait du l’empêcher de sauter. Aujourd’hui, je trouve qu’elle a un aspect parfait. On peut critiquer les derniers jeux pour ce qu’ils sont (moi j’ai aimé de toute façon!) Mais Lara à su s’émancipée et sa nouvelle apparence lui va a ravir. J’ai trouvé que revenir en arrière, refaçonner l’image de Lara pour en faire une jeune femme était ce qu’il fallait. On est passé de la bimbo joué par Angelina Jolie (que je n’aime pas du tout en prime.) à une jeune femme plus naturelle. Elle fait peau neuve et se débarrasse d’image de « fantasme pour geek » que je trouve dégradant et pour la femme et pour l’homme.  Je suis plutôt fière de l’évolution que la série à prit et j’ai été très heureuse de la retrouver dans ce second opus.

sherpardhawke_2

TON PERSONNAGE, BIOWARE

Oui toi, jeune femme (et jeune homme) quand tu interprètes une femme dans un jeu Bioware. Que tu sois le commandant Shepard, que tu sois un jedi, que tu sois Héro de Kirkwall, ou n’importe quels autres personnages d’un jeux vidéo Bioware, son sexe ne compte pas. Tu es le héros, homme ou femme. Tu portes une armure badass, tu as des armes de folies, tu peux avoir des aventures avec des hommes ou des femmes et ça c’est magnifique. Les protagonistes ne fond aucune différenciation par rapport à ton sexe. Les tenues ne compte pas. L’armure de Shepard n’est pas plus décolleté si tu es une femme. L’armure de Howke n’est pas moins grosse si tu es une femme. Tu es le héro qu’il faut que tu sois, tu es fort, ou lâche, pragmatique ou non. Tu n’es pas une petite chose fragile en détresse. Les PNJ ne te fond pas de blague sexiste, ou te rabaisses. Et ça, c’est beau. C’est également pour ça que je vous aime Bioware.

MENSIONS SPECIALES:

the-last-of-us-ellie

Parce que oui, il n’y a pas que ces personnages là qui sont vraiment cool. Il y a aussi Ellie de Last of Us qui est certes jeune mais quand même assez débrouillarde et qui a déjà une très bonne répartie.

maxresdefault

On à aussi notre  petite Clémentine, sur la vois de la badassitude de l’extrême, qui vie sa vie tant bien que mal, qui se bat, qui se débrouille et qui tue des zombies.

mirrosegedinarticleyes

Faith de Mirror Edge. Rien qu’avec son nom vous devez savoir pourquoi je l’a cite. Cette jeune femme est aussi un exemple à suivre pour les développeurs de jeux vidéo.

bioshock-infinite-screen-dlc

Elizabeth de Bioshock qui a une personnalité génial et qui fait passé notre personnage principal au rang de personnage secondaire. Elle s’éloigne bien vite de la « jeune fille en détresse »

nilin___remember_me__paris_2084_by_valmont1702-d68wk8d

Nilin de Remenber me. Le jeu à ses défauts mais son héroïne est tellement cool. Et on devrait encore une fois suivre cet exemple.

samus_model6

Samus de Métroïd. Sincèrement, est-ce que j’ai quelque chose à dire pour vous convaincre?

1843329-14132is

Samara de Mass Effect  2. Pareillement, si vous y avez jouer (et qu’est-ce que vous faites à lire cet article si ce n’est pas le cas. Oui toi là bas, qui n’a fait que Mass Effect 1, je te vois!)

J’espère que ce top vous plaira. Moi il me tiens particulièrement à coeur. C’est un sujet qui m’intéresse et pour lequel je me bas de plus en plus avec les années. Outre que le faite que l’image de la femme objet, la demoiselle en détresse, ect est très vexant en tant que femme, mais je trouve qu’en tant qu’homme, on vous prend tout aussi bien pour des abrutis en rûtes (désolée Messieurs!) Et on se retrouve très vite pour un article sur Far Cry 3 ou Beyond two souls.

Et comme d’hab’ on retrouve tous les autres TOP fabuleux de ce mois ci: ICI

À propos de moi !

OZSMOZ

Joueuse PC, sérievore, Marvel addict, et fan incontestable de Mass Effect, Bob's Burger & Z Nation. Promis je n'essayerais pas de vous pousser vers la sainte lumière du PC. Souvent je fais des blagues nulles, mais j'assume.

Laisser un commentaire