Jeux vidéo

Outlast, un hopital un peu spécial.

Écrit par OZSMOZ

Outlast est un survival horror sortit le 4 septembre 2O13 développé par les studios Red Barrels. Ici, on incarne Miles Upshur journaliste d’investigation qui à la merveilleuse idée de se rendre à Mount Massive, un asile psychiatrique où il se passerait de drôles d’expériences. Rien que là, on sent le truc venir à des kilomètres. Asile psychiatrique, expériences étranges, mais visiblement notre cher ami Miles n’a pas regardé assez de film d’horreur, ou la télé, non, il fonce tête baissée. Quel idiot! 

outlast_test_06Perso’, je serais déjà partit depuis une heure quand lui rentre paisiblement dans l’hôpital, armé d’une CAMERA! Oui, une caméra! Au début, je me suis demandé si il n’allait pas demander l’internement lui aussi finalement, parce qu’il faut être complètement stupide pour faire ça!! Au moins il aurait pu prendre une barre de fer, un bout de bois, un pied de chaise, non, l’âme en paix, en sautillant notre cher journaliste patr avec sa petite caméra et rentre dans dans ce magnifique bâtiment qui en aurait fait fuir plus d’un. Un peu trop téméraire à mon gout.

outlast-pc-1378796669-080On va vite remarquer qu’on a affaire à un mou du genoux. Comme dans beaucoup de survival horror, notre jeune journaliste n’est capable que de ce cacher, de sauter ou de se hisser dans les conduits d’aérations. Et c’est ce qui fait un bon survival: la survie. Parce qu’il va falloir se planquer sous les lits, dans les casiers, courir pour éviter de se faire décapiter par un patient au long couteau qui nous course dans les couloirs… Et pour rajouter un petit côté bien flippant, notre caméra, (parce que oui, elle va nous servir) qui a un fonction « nyctalope » (qui voit dans la nuit). Un petit côté R.E.C non négligeable qui ajoute au stresse. Dés qu’il fait noir, on allume sa caméra, mais attention, la batterie n’est pas illimité, il va aussi falloir chercher des piles.

outlast-pc-1378796669-094

Et c’est comme ça qu’on devient complètement parano’, à regarder à chaque coins de couloirs, de portes si il n’y en a pas un qui voudrait nous faire la peau. Parce qu’il y a vachement de monde dans cet établissement, en plus ou moins bonne état, et plus ou moins vivant. Des fois j’aurais préféré rester dans le noir. Enfin bref, je ne vais pas spoiler le jeu, mais il est terriblement bien fait. (un peu trop pour moi d’ailleurs.) l’ambiance est très glauque, les patients sont vraiment très flippant (ils jouent bien leur rôle de psychologiquement dérangés), et la bande son est là pour me faire sursauter au moindre petits bruits de portes qui claques. Même si le jeu reprend certaines base de film, et qu’il peut être parfois un peu répétitif, il reste quand même très flippant et un peu trop réaliste à mon gout.

outlast-pc-00aTout est là pour faire de ce jeu un très bon jeu. Le réalisme, l’ambiance, la bande son, le scénario, … Outlast est sans doute un des meilleurs survival qui est sortit cette année. Même si oui, encore fois, je suis une vraie trouillarde, j’apprécie vraiment énormément ce genre de jeux, qui sont beaux et qui ont une histoire plutôt bien foutu. Red Barrels à réussie le paris et haut la main je trouve.  Certains se plaindrons que le jeux ne fait que 3-5 heures mais pour moins de 2O€ et tout ce qu’il comporte, je trouve que c’est vraiment un très bon investissent. Vous pouvez bien evidemment le trouver sur Steam et je vous laisses avec le trailer du jeu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos de moi !

OZSMOZ

Joueuse PC, sérievore, Marvel addict, et fan incontestable de Mass Effect, Bob's Burger & Z Nation. Promis je n'essayerais pas de vous pousser vers la sainte lumière du PC. Souvent je fais des blagues nulles, mais j'assume.

Laisser un commentaire