Jeux Indépendants

Journey, the lord of the sand.

Écrit par OZSMOZ

 

Ce fut une très bonne surprise quand j’ai appris que Journey était gratuit sur ma console ce mois-là. Je me suis empressée de l’allumer (chose que je n’avais pas faite depuis des mois) et de lancer le téléchargement. Le soir même j’étais assise sur mon canapé et je lançais le jeu pour la première fois.

journey-game-screenshot-1-bC’est beau. Incontestablement. Tous ces tons chauds et ses petits grains de sable partout. On se lève et on se met à marcher, puis à courir puis à sauter et même parfois presque à voler. Je me suis tout de suite sentie très libre dans mes mouvements et j’ai eu la folle envie de traverser ce désert de sable à toute vitesse. D’ailleurs, je ne m’en suis pas privée. J’ai couru et essayé de sauter le plus haut et loin possible. Fait des demi-tours pour redescendre des montagnes de sable encore plus vite. Et même regardé autour de moi sans bouger en me disant que c’était quand même magnifique. J’ai même écouté le vent.

Il était tard, mais j’ai quand même rencontré d’autres personnes en silence. Et ce fut un des moments les plus agréables de mon expérience de joueuse. J’avais là une autre personne en train de partager la même aventure que moi et je ne pouvais pas échanger un mot. Magnifique ce silence. Ne pouvant se faire comprendre que par quelques sons, ou par votre rayonnement qui vous est propre. Parmi un océan de double, c’est comme ça que vous vous reconnaîtrez: par ses petites formes géométriques lumineuses. Certain m’ont fait des petits sons, d’autres on simplement fait une pause, m’ont observé puis sont repartit… C’était reposant. En Journey j’ai retrouvé cette sensation de calme et d’apaisement que j’ai eue en jouant à Firewatch. Marcher, écouter, faire quelques petites choses, suivre l’histoire, mais aussi faire le choix de courir par mont et par vaux, accompagnés de décors sublimes et de magnifique musique.

1332399523_74657

Ce  fut une superbe expérience et c’est sans conteste que ça confirme mon amour pour les jeux contemplatifs avec très peu de gameplay. Je pense que chaque joueur de Journey a eu sa propre expérience bien à soi. L’onirisme prend place et vous emporte dans une aventure pleine de couleur, de chaleur et de calme. C’est une expérience à part entière, certes courte, mais intense. Le jeu nous plonge dans son univers dès les premières minutes et on ne peut que faire le jeu d’une traite. Sa jouabilité n’est présente que pour refaire l’aventure avec d’autres personnes, mais c’est suffisant. L’horizon vidéo ludique manque, pour moi, de coopération comme ça. Dans le silence et l’entre aide.

Ce jeu est bien plus profond qu’il ne laisse paraître, et comme lui, cet article sera court. Si vous avez ce jeu dans votre bibliothèque et que vous n’avez pas encore tenté l’aventure, je vous y invite fortement. Ce jeu fait pour moi partie du petit cercle dés jeux auquel il faut jouer. Ne serait-ce que pour sortir du cercle des nouvelles sorties de ces derniers temps (Mafia, Dishonored, Watch dogs…) et trouver un peu de douceur et de réconfort au pré d’un jeu très court, mais vraiment magnifique.

traveler-full_-1396108

Ça sera tout pour moi, si vous aussi vous avez tenté l’aventure, comme toujours, je serai heureuse d’avoir vos retours. Je vous rappelle que j’ai perdu tous mes abonnés donc si vous en faisiez partie avant la migration, je vous invite à réitérer. Si vous n’en faisiez pas partie… Vous pouvez quand même le faire. Sur ce, on se retrouve prochainement sur un article film sans doute (certainement: Les animaux fantastiques oui, j’ai pris un peu gout de faire des articles cinéma.) Et je rajouterai le lien de Coffee Quest juste ici, même jeu et avis bien différent du mien.

À propos de moi !

OZSMOZ

Joueuse PC, sérievore, Marvel addict, et fan incontestable de Mass Effect, Bob's Burger & Z Nation. Promis je n'essayerais pas de vous pousser vers la sainte lumière du PC. Souvent je fais des blagues nulles, mais j'assume.

Laisser un commentaire

5 Commentaires

  • Un jeu d’une rare qualité ! Comment tu le dis, une expérience onirique et contemplative riche en émotion ! Tu mentionnes Watch Dogs 2 à la fin de ton article. Y joues-tu en ce moment ? Si oui, ajoutes-moi sur PS4 ;). Sawyer-Ford34. Bises

    • Je n’y joue pas je joue à Last of us. Mais je peux t’add’ quand même si tu le veux bien? (bon je suis plus joueuse PC et tu e retrouvera plus souvent sur steam) mais ça m’arrive d’allumer ma console de temps en temps tout d’même. J’pense même me faire quelques jeux multi pour voir un peu la communauté de consoleux en action. 🙂
      En tout cas oui, j’ai adoré Journey, ça faisait un moment qu’on me poussait pour que j’y joue et le faite qu’il soit passé free était une super excuse.
      J’espère que les soucis de ton blog se sont réglés. 🙂

  • J’ai également profiter du PS+ pour le faire… mais mon expérience est bien moins concluante que la tienne. Alors oui, j’ai trouvé la DA magnifique, mais c’était peut-être un peu trop contemplatif pour moi… il manque quelque chose. Malgré qu’il soit très court, je me suis ennuyé ferme vers la fin. Je n’ai d’ailleurs jamais eu d’accompagnant dans ma partie. :/

    C’est quoi ton ID PSN que je te rajoute ? 🙂

    • Mon ID PSN c’est… ozsm0oz (normalement. :p tu sens la fille qui allume souvent sa console hein.)
      Oui, après faut aimer les jeux contemplatif, perso’ j’adore ça. Donc ça a super bien marché sur moi. Et j’ai croisé quelques personnes sans ça le jeu est peut être un peu vide effectivement.

  • […] Journey: J’en ai fait un article ici. Ca faisait un bout de temps qu’on me rabâcher les oreilles avec ce jeu il était temps que je le fasse et je ne suis pas déçue du tout. Journey a été une superbe expérience de bout en bout. Ce fut court, mais suffisant je trouve. (après j’avoue que le faite d’y jouer gratuitement aide aussi peu être, je ne sais pas si j’en aurais fait une critique aussi élogieuse si j’avais payé le jeu 20 ou 10€ ) […]