Jeux vidéo

X COM 2; ils sont de retour.

Écrit par OZSMOZ

Voilà une semaine je vous parle de X-COM en vous louant ses qualités et en oubliant quelque peu ses défauts. La question que tout le monde à sur le bout des lèvres c’est: « Mais Marine (oui parce que je m’appelle Marine en vraie, révélation!) est-ce que le jeu est vraiment différent du un? » C’est une question légitime. Je vais digresser quelque peu en vous parlant quelque instant du problème et de l’adoration que j’ai pour les suites de jeux. Comme vous le savez probablement je suis une fan inconsidérée de Mass Effect, de Borderlands, de Witcher, de Dragon Age, d’X-COM, et qu’est-ce que tous ces jeux ont en commun? Oui, dans le mille, ce sont tous des jeux à suites. Quand elles sont bien faites, comme Mass Effect et l’histoire de Shepard, ou comme Dragon Age et l’histoire de Ferelden, c’est un véritable plaisir. Chaque jeu sorti vient enrichir les précédents, que ça soit en termes de gameplay, de graphisme, de personnages, de background, et surtout on continue une magnifique aventure. X-COM fait partie de cette catégorie. Ils ont repris tout ce qui faisait que le premier était une petite merveille, on rajoutait quelques nouveautés niveau gameplay, des décors, des aliens, une nouvelle histoire, des nouveaux personnages… C’est la véritable beauté d’une suite et pas d’un jeu 1.5 comme on peut le voir assez souvent. (un peu comme le dernier Tomb Raider qui, même si je l’aime beaucoup, été fainéant.)

xcom2-1

On retrouve la gestion de base, toujours aussi complète, avec la possibilité de faire des recherches, de s’armer, de recruter de nouveaux personnages… ainsi que le côté tactique du combat. Comme je le disais, ils ont repris tout ce qui faisait que le un était un super jeu, gommez ses défauts et on fait XCOM2. On retrouve donc avec plaisir la tactique des combats au tour par tours, avec les différents postes: Ranger, Tireur d’élites, Grenadier, Spécialiste …(avec encore plus de possibilités de customisation et ça, c’est l’éclate.) mais avec un arbres de compétence modifié qui donne de nouvelles compétences aux classes bien plus équilibrées. Ainsi que la possibilité de créer des personnages Psy, qui, monté à fond sont vraiment un atout dans le jeu. Vous avez toujours le choix de faire une équipe que de ranger ou de tireur d’élite, mais personnellement, mon combo c’est un Spécialiste spé heal, un Grenadier bien bourrin, et selon la mission: deux rangers, ou deux tireurs d’élite (un totalement optimisé pour le fusil et l’autre pour le pistolet) et un psy. On a aussi la possibilité de faire de nos spécialistes des hackers (qui nous permettent d’avoir des avantages pendant la partie) le principe est très sympa, mais peut être un peu mal optimisé. À vous de juger. De plus, quand les personnages sont effrayés, ils ne tirent plus sur nos alliers, donc cette fois-ci je n’aurais pas d’histoire à vous raconter sur un personnage qui tire dans le dos d’un autre, désolée. Bien évidemment, il n’y a pas que les soldats qui ont changé. Les aliens aussi. Souvenez vous, dans le premier, vous vous évertuez à leurs botter les fesses, et bien, dans XCOM2, vous vous réveillez quelques années plus tard, les aliens sont là et pire encore, ils cohabitent avec les humains. Si le manque de diversité des aliens était une des critiques faites au premier opus, ici on trouve un tout nouveau bestiaire d’aliens. Ce qui vous poussera à mettre en place de nouvelles stratégies, ou à mieux utiliser encore vos environnements ou vos personnages. (Mettre un tireur d’élite en hauteur n’a jamais était aussi utile.) 

xcom2-preview-geoscape-rumors-2_evkn

Je n’ai pas parlé de scénario, vous vous réveillez plusieurs années plus tard et vous retrouvez le monde cohabitant avec les aliens. Mais des membres actifs de la rébellion avec vous pour botter de nouveau des culs d’aliens. Encore une fois le pitch est simple. Dans notre magnifique nouvelle base volante, on se met en relation avec les différentes poches de rébellion partout dans le monde, on récupère des personnes importantes pour notre camp, ou le camp ennemi, on sabote des installations, on pirate des informations, et on met à mal les plans de l’ennemie. Ce nouveau scénario met en lumière une nouvelle force du gameplay: la dissimulation. Pour chaque mission(ou presque) que vous commencerez vos missions sous couverture. Les ennemis ne vous détecteront donc pas tant que vous ne serez pas dans leurs champs de vision. Mais gare aux civils dans le coin, eux aussi peuvent vous détecter. C’est alors qu’encore une fois, de toutes nouvelles stratégies se mettent en place. Essayer d’aller le plus loin dans ce brouillard de guerre en atteignant l’objectif. Ou au contraire (faire comme moi) se rapprocher le plus possible des troupes ennemies, mettre toute sa troupe en alerte, excepté le tireur d’élite qui lui donne l’offensive. Les ennemis vont donc bouger et là, avec cette magnifique stratégie, 5 de vos hommes et femmes vont les canarder. Si vous avez de la chance ça sera une boucherie, si vous n’en avez pas, ils louperont toutes leurs tires et là… Ça sera le tour suivant qui décidera de votre sort. Toutes ses petites modifications qui de prime abord ne fond pas grand-chose, font bien au contraire, toute la richesse du gameplay du jeu et offre une nouvelle expérience. De plus les maps on étaient revu, les bâtiments également. Sans parler du up graphique non négligeable.

s2-2fa36cc91d10c725475e448344ed3ff9

À cause de la situation actuelle, on se retrouve face à des troupes ennemies beaucoup plus conséquentes et un travail encore plus colossale que dans le premier, ce qui a permis au développeur de nous donner toute une tripotée de nouvelles missions. J’aime particulièrement les missions où on doit récupérer ou protéger des données. On se retrouve avec un nombre de tours avant l’échec de mission (exemple 12) où il faut dénicher les ennemis, les tuer, et faire attention à notre objectif, sans oublier l’extraction. Encore une fois, hors de question de laisser une personne de votre commando à la traine. À moins que celui-ci ne soit que de la chair à canon et que vous pouvez vous permettre de partir sans lui/elle. Mais on sait tous comment marche XCOM et chaque personne est importante. Sans oublier que parfois l’ennemi peut appeler des troupes en renfort, vous vous croyez à l’abri? Que nenni, en voilà 4 de plus rien que pour vous. C’est là que les nouvelles armures, mod d’armes, ou compétences de vos troupes trouvent une utilité particulière. Tout est bien vu dans X COM2. Et comment construire toutes ses nouvelles armes et armures? Et bien dans la partie tactique bien sûr (regardez-moi cette belle transition.) 

xcom2gcvid-610

On retrouve le centre de commandement comme dans le premier, mais aussi le même principe d’alimentation, de ressources, d’argent, et de chef de recherche ainsi que d’ingénieurs. Il y a énormément de choses à faire et beaucoup de paramètres a prendre en compte. Personnellement, au bout de 5 heures de jeu, j’ai vite compris que j’avais pris la mauvaise direction dans mes recherches, dans mes actions, j’ai donc pris la difficile décision de reprendre ma partie à zéro. Si dans le premier vous deviez faire attention à la peur des autres pays, ici, vous devez relier les différentes poches de rébellions dissimulées un peu partout dans le monde. Vous trouverez sur votre chemin des missions annexe, un marché noir, et plein de petites choses qui viennent agrémenter votre aventure. Mais, quand est-il du projet XCOM qui vous financez? Je vous laisse le découvrir par vous même dans le jeu. (Je ne vais pas tout vous raconter non plus, mon but étant de vous donner envie de jouer.) Ne vous croyez pas en vacances tout de même, car même si aucun pays n’est en panique, très vite dans votre aventure, vous vous rendrez compte qu’il existe un grand projet: le projet avatar. Qu’est-ce que c’est? De quoi s’agit-il? Vous le découvrirez en y jouant, mais votre but est de le mettre à mal. Une barre apparaît donc dans votre centre de commandement. Certaines missions vous permettent de la faire baisser, d’autre d’éviter qu’elle augmente. Votre but étant de l’arrêter bien évidemment. Ne vous inquiétez pas, les choix cornéliens sont toujours présents et vous sentirez le stresse monter quand on vous proposera de choisir entre trois missions urgentes. 

xcom2_shanty_sectopod_2X COM 2 est un vrai bonheur à jouer, si vous avez aimé le premier vous allez forcement tomber en amour avec le second. Il donne de nouvelles possibilités de gameplay incroyable qui donne un second souffle à l’aventure, le scénario est beaucoup plus présent que dans le premier. De plus on y retrouve ce stresse et cette angoisse constante de savoir si on a prit la bonne décision. La partie sur le terrain est toujours aussi intense surtout qu’hélas la grande part de chance y est pour quelque chose, encore une fois, vous pouvez être à une case d’un ennemi  à 98% de chance et tirer lamentablement à 15m de lui. Je trouve que l’équilibrage n’est pas très bon, mais rassurez-vous, vous pouvez toujours revenir en arrière et recommencer la tour d’avant si vous ne jouer pas en difficile. Les améliorations faites sont flagrantes, les missions beaucoup plus variées et le plaisir encore plus grand. Si vous vous êtes lancé dans l’aventure grâce à moi (oui des fleurs des fleurs, mais je pense particulièrement à Stéphane & à Monsieur Gamer Barbu) vous ne pouvez pas suivre mon conseil et vous lancez directement sur le deux après avoir souffert dans le un. Parce que oui, je n’en est pas particulièrement , mais vous allez souffrir aussi ici.

xcom2-sniper

Je n’ai pas grand-chose à dire, cet article fait écho au premier, on y retrouve des mécaniques bien connues du premier: faire attention a bien se couvrir, car un soldat a découvert est certainement un soldat mort. Faire attention à son environnement, car il peut prendre feu et vous tuez bêtement. Ne customiser pas vos personnages dès le début ils vont certainement mourir dans d’atroce souffrance dans les missions à venir. Faite les bons choix durant vos recherches et écoutez bien ce qu’on vous dit, vous pourriez-vous retrouvez pris a dépourvu très vite et devoir recommencé le jeu;  c’est plutôt une bonne idée de faire ça. Personnellement ça m’a permis de me faire la main, de bien comprendre toutes les subtilités et de savoir comment bien avancer dans ma partie. D’ailleurs aucun de mes hommes n’est mort durant ma deuxième tentative. Comme quoi, ça marche. Et surtout, bon courage pour la dernière mission commandant.

fyeeo4z

Sur ceux, je vous laisse, en espérant avoir des retours des gens ayant autant apprécié le jeu que moi. (ou pas d’ailleurs) Parce que j’avoue que ces deux XCOM était une véritable plaisir et un très bonne surprise. J’espère également avoir donné l’envie à certain de se lancer dans cette aventure fabuleuse et difficile. Parce qu’il n’y a pas de raison pour qu’il n’y est que moi qui su sang et eau! 

À propos de moi !

OZSMOZ

Joueuse PC, sérievore, Marvel addict, et fan incontestable de Mass Effect, Bob's Burger & Z Nation. Promis je n'essayerais pas de vous pousser vers la sainte lumière du PC. Souvent je fais des blagues nulles, mais j'assume.

Laisser un commentaire

11 Commentaires